Le conseil d’administration de la CPEBPQ est composé de 9 membres dont minimalement 5 membres réguliers.

Nous sommes présentement en recrutement en vue de notre prochaine Assemblée générale. Devenez un partenaire et un ambassadeur actif pour la réussite éducative et la participation sociale des élèves et apprenants à besoins particuliers du Québec !

Nous sommes à la recherche d’administrateurs-trices potentiels, plus particulièrement : des parents d’enfants en douance, des enseignant.e.s, des éducateurs-trices spécialisé.es, des intervenants sociaux alliés pour la cause d’un système d’éducation qui prend en compte de la diversité des élèves et de leurs profils d’apprentissage. Vous avez des compétences pertinentes dans le domaine de la gestion de projet, de la comptabilité, de l’apprentissage universelle, des droits sociaux et de l’éducation, etc. Vous désirez vous impliquer pour accroître la reconnaissance des réalités et des besoins éducatifs particuliers des élèves et apprenants québécois et vous êtes disponible au moins 5 heures par mois. Alors, écrivez-nous en privé à présidence@cpebpq.org et nous vous contacterons.

La présidence et la direction générale

C’est au printemps 2016 que Bianca Nugent débute, à titre de membre aviseure, son implication avec le mouvement de la Coalition de parents à besoins particuliers à l’appel des trois membres cofondatrices, Marie-Josée Aubin, Brigitte Dubé et Lucilla Guerrero qui ont lancé cette initiative d’action sociale un an plus tôt. Elles ressentaient le besoin d’offrir une plateforme en ligne et commune aux parents d’enfants à besoins particuliers, toutes conditions de santé et tous besoins psychosociaux confondus et ce, de tous les coins de la province, afin que leurs voix rassemblées résonnent avec puissance; se fassent entendre et offrent des pistes de solutions pertinentes à l’amélioration des services éducatifs et du parcours scolaire des élèves présentant des besoins particuliers.

À l’époque, madame Nugent, mère de deux enfants d’âge scolaire dont un enfant autiste, était depuis 2014 une élue, à titre de commissaire parent pour les services aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation et d’apprentissage (EHDAA) et élèves à risque (EHDAA) à la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais. Les membres parents du Comité consultatif des services aux élèves HDAA venait d’adopter la résolution qu’elle avait proposé afin de redéfinir la désignation des élèves HDAA dans l’ensemble des documents issus du Ministère pour focaliser davantage sur leur forces que sur leurs déficits. En apparence banale, Madame Nugent croit fondamentalement que les mots, les identités et les rôles sociaux que l’on utilise pour désigner les personnes, d’autant plus les enfants, a le pouvoir de transformer la représentation que l’on s’en fait. Co-déléguée provinciale du Forum des parents des élèves HDAA à la Fédération des Comités de parents du Québec, elle a donc réitéré la nécessité de revoir la définition de la “réussite scolaire » ainsi que la sanction des études pour les élèves en adaptation scolaire et, bien entendu, la bonification des services et ressources dédiés aux élèves ayant des besoins éducatifs particuliers et spécifiques (BÉPES). Au fil des années, ces actions, ces recommandations et cette mobilisation ont rassemblé les voix de milliers de parents; sensibiliser des alliés et des partenaires appuyant la cause des enfants à besoins particuliers et à convaincre le ministre de l’Éducation de l’époque, M. Sébastien Proulx, d’en considérer plusieurs dans la nouvelle politique de réussite éducative adopté en 2018.

Travailleuse sociale de formation, chercheure en sciences sociales et professeure en travail social, notamment à l’Université d’Ottawa et au collégial, elle oeuvre depuis 2014 à soutenir les parents d’enfants autistes ainsi les adultes autistes dans leur trajectoire d’accès aux services et à la défense de leurs droits ainsi qu’à former la relève des travailleuses sociales du Québec et de l’Ontario qui peuvent les soutenir dans leurs besoins en autodétermination et l’autodéfnition de soi comme étant de personne neurodivergente, simplement différente.

Très engagée socialement, en plus de son parcours d’élue scolaire, elle a siégé au sein de nombreux conseils d’administration et d’instances de consultation, comme l’organisme Trait d’Union Outaouais et le Service d’intégration Travail Outaouais ainsi que la Commission de l’enseignement secondaire du Conseil supérieur de l’Éducation du Québec.

C’est donc tout naturellement qu’elle a accepté la vice-présidence de la CPEBPQ dès sa fondation en février 2017 et a ensuite pris la relève de la présidence en novembre 2018. Grâce à ses mandats, elle s’est impliquée activement avec les autres membres du conseil à asseoir les fondamentaux; à mettre en oeuvre les actions clés de la CPEBPQ comme augmenter la représentation auprès du public, des décideurs et des médias et la première planification stratégique. Dans son rôle de dirigeante bénévole, madame Nugent multiplie les actions pour recenser et faire mieux connaître les réalités sociales et éducatives des enfants à besoins particuliers et les préoccupations de leurs parents, à les enjoindre à devenir membres et à développer des ressources comme le tant attendu portail internet sur lequel vous naviguer.

Année d’entrée en fonction : 2017
Fin du mandat : 2021

AIDEZ LA CPEBPQ

La CPEBPQ ne peut exister que grâce au soutien de ses membres actifs. Vous n’êtes pas encore membre de la CPEBPQ ? Rejoignez nos rangs en remplissant dès maintenant votre formulaire d’adhésion et payer votre cotisation minime de 10 $. Unissons nos forces pour une éducation adaptée à chaque élève-apprenant !

Retour haut de page